Soins chamaniques: Recouvrement d'âme

Il arrive que l’âme ne soit pas complètement présente dans le corps, et que l’être souffre de son absence ; il lui manque ou il a perdu « quelque chose ».

 

Alors que dans les cultures traditionnelles, la perte de l’âme a dans la plupart des cas, des causes surnaturelles (esprits possessifs, sorcellerie, etc.), Sandra Ingerman explique que « de nos jours, [elle] est souvent due à des traumatismes comme l’inceste, les abus sexuels, la perte d’un être aimé, la chirurgie, un accident, une maladie, une fausse couche, un avortement, le stress du combat ou encore les toxicodépendances ».

 

Confrontée à la douleur ou à un choc, l’âme se morcelle et certains de ses « fragments » retournent dans la réalité non ordinaire, au delà du temps, de l’espace, de la souffrance et de la douleur. Autrement dit, des parties de l’âme s’échappent du corps et vont se ressourcer dans leur berceau spirituel, loin des aléas de l’existence matérielle.

 

Cependant, la perte de l’âme n’est pas uniquement provoquée par des événements traumatisants, et le seul fait de venir prendre forme dans un corps humain peut suffire à provoquer un morcellement de l’âme. Elle peut avoir des difficultés à assumer d’avoir pris forme dans la matière, acte courageux s’il en est.

 

Ce phénomène est reconnu en psychologie comme dissociation d'âme. La technique du recouvrement d'âme peut permettre de réparer les conséquences des traumatismes et de retrouver intégrité et stabilité psychique.

Symptômes et indications :

Traumatismes physiques ou psychiques, dissociation, déficit du système immunitaire, maladie chronique, perte de souvenir, addiction, sentiment de vide intérieur, dépression ; se sentir différent, morcelé, vide, déconnecté d'elle-même, de ses émotions.

 

D'une certaine façon, la plupart d'entre nous sont confrontés à une perte d'âme, à un degré ou un autre. Toutefois, la plupart des personnes aspirent à se sentir plus pleinement vivantes et davantage reliées à la vie. Le recouvrement d'âme s'adresse à toute personne qui souhaite approfondir son lien à elle-même.

Comment :

Une séance dure 1h30 environ, parfois 2 à 3 heures, et se déroule en position allongée et relaxée, accompagnée de sons de tambour.

 

Il est ensuite nécessaire que la personne se réadapte à la capacité retrouvée, en communiquant et en "pratiquant" au quotidien avec celle-ci durant un certain temps. C'est un processus qui entraîne souvent des changements importants dans la vie.

 

Les ressentis seront différents selon les personnes : certaines se sentiront plus présentes dans leur corps, plus ancrées. D’autres au contraire se sentiront plus légères, plus aériennes.

Pour d'autres, des souvenirs du passé vont réapparaître et demanderont à être traités ; parfois les effets seront trop subtils à percevoir et un travail d'intégration plus approfondi sera demandé.

 

Après ce travail profond, vous aurez en vous une nouvelle énergie qui ne demandera qu’à être utilisée.

 

Vous pouvez vous faire accompagner par un proche, ami ou de votre famille qui pourra assister à la séance si vous le souhaitez.

Pour en savoir plus :

 INGERMAN, Sandra et CLERC, Olivier : recouvrer son âme et guérir son moi fragmenté, Ed. Trédaniel, 2007

Autres soins chamaniques pratiqués: recouvrement d'animal de pouvoir, extractions, soin des vies passés, des ancêtres, des cordes relationnelles, passage d'âme, soins cellulaires,

de l' ADN, soins de destinée.